Tout savoir sur le métier d’escort

Pour beaucoup de personnes, le terme d’escorte constitue encore aujourd’hui un sujet tabou alors qu’il éveille toutes les convoitises chez quelques autres. C’est un sujet très controversé qui attire les curieux mais qui est aussi mal perçu dans la société. Cet article vise à faire un peu de lumière sur ce qu’est le métier d’escort.

Escort, qu’est-ce que c’est ?

Ce mot d’origine anglaise désigne une catégorie de travailleuses du sexe qui ne propose pas ses services aux abords des voies publiques telles que le feraient traditionnellement les femmes de ce milieu.
Le plus souvent, ces femmes sont des jeunes étudiantes en quête de sensations fortes ou des personnes ayant des soucis d’argent et cherchant par tous les moyens à joindre les deux bouts. De nombreux sites spécialisés proposent des escort luxe Paris et dans beaucoup d’autres villes.

Quelques clichés sur le métier d’escort

De nombreuses croyances populaires existent au sujet des escort. L’un des clichés les plus répandus est que les escorts seraient des sources d’infections sexuellement transmissibles et de MST. Un autre cliché très répandu est celui selon lequel les travailleurs du sexe sont incapables d’aimer.
Pour ces personnes, les raisons de ce qu’ils considèrent comme de la dépravation sont nombreuses. Abus durant l’enfance, dépendance à l’alcool et à la drogue, tout y passe. Certains considèrent même qu’il n’y a que les femmes qui pratiquent ce métier pourtant ce n’est pas le cas.

Escort masculin : la nouvelle tendance

Depuis quelques années, les hommes aussi pratiquent le métier d’escort. Comme pour les femmes, ce sont parfois des étudiants, des salariés en quête de moyens financiers et parfois des amateurs de nouvelles expériences.
Selon de récentes observations, le volumes des recherches orientées vers ce nouveau genre d’escort à augmenté de 300% environ, soit trois fois plus de recherches dans ce sens. Grâce à internet, la pratique d’escort tend progressivement à être banalisée et acceptée par tous comme normale.

Auteur de l’article :