Quelles sont les garanties d’une assurance dépendance ?

Même si la perte d’autonomie est partielle, elle peut être parfois lourde et avoir assez de conséquences, notamment celles financières. Raison pour laquelle il est important de souscrire une assurance dépendance, afin de jouir de ses garanties.

Les avantages d’une assurance dépendance

Le contrat d’assurance dépendance comporte deux volets, voir plus de détails ici https://www.criteres-assurance.com/. Il permet à l’assuré de se prémunir contre la perte d’autonomie et renferme assez d’avantages. Le tout premier avantage qu’offre l’assurance dépendance est une aide financière, destinée à financer les frais de suivi médical, d’équipement et de logement, aux personnes reconnues en état de perte d’autonomie. Ce premier volet propose des garanties financières sous forme de rente viagère et ou de capital à l’assuré. Il s’agit d’une somme qui est souvent accompagnée de couvertures annexes. Ensuite, à l’ouverture du compte, les montants assurés sont déterminés et peuvent être modifiés à la baisse ou à la hausse. Le second volet quant à lui, met en jeu certaines garanties d’assistance dépendance, sur lesquelles les assureurs se différencient.

L’assurance dépendance et ses garanties

Les garanties de rente viagère ou de capital
Généralement, les contrats d’assurance dépendance ont des garanties variables, les principales sont sous forme de capital ou rente viagère. Elles permettent à l’assuré de se constituer un capital.
Les garanties annexes
Les garanties annexes regroupent 4 formes de capital. Les deux premières visent à protéger l’assuré et les deux dernières la famille de l’assuré.
Pour l’assuré
Le premier est le capital 1er frais. Il s’agit d’un capital forfaitaire, qui permet à l’assuré de faire face aux dépenses liées à l’aménagement de son logement. Ensuite le capital fracture, qui est versé en cas d’accident. Il est généralement défini dans les conditions générales du contrat.
Pour la famille de l’assuré
Pour protéger la famille de l’assuré, un capital décès ou capital obsèques sera versé à un ou plusieurs bénéficiaires désignés. Il y a également le capital remboursement des cotisations, qui garantit en cas de décès d’un assuré non reconnu en état de dépendance, un capital aux bénéficiaires désignés. Ce capital est équivalant aux primes versées, et a pour but d’éviter les versements à fonds perdus.

Auteur de l’article :