Loi Pinel et défiscalisation immobilière en France : que devez-vous savoir ?

Depuis l’an 2000, les Français perçoivent la « pierre » comme une valeur haussière fiable. Pour cela, la plupart d’eux sont prêts à investir 95 % de leur fortune dans l’immobilier en espérant un retour certain sur investissement. Au fond, la loi Pinel en est pour beaucoup. Il s’agit d’un dispositif légal de défiscalisation immobilière. Plus de détails dans cet article.

Qu’est-ce que la loi Pinel ?

Mise en vigueur depuis le mois de septembre 2014, la loi Pinel est un dispositif fiscal de réduction des impôts sur le revenu des biens immobiliers neufs en France. Pour de plus amples renseignements sur l’historique de cette loi, vous pouvez voir le site ainsi marqué.

À quoi sert la loi Pinel ?

La loi Pinel est un moyen de défiscalisation immobilière. Du coup, grâce à elle, tout investisseur possédant un patrimoine immobilier peut bénéficier d’une réduction d’impôt à hauteur de 21 %. En effet, cet avantage est variable. Il s’évalue à trois échelles. Le taux de réduction est 21 % à condition que vous ayez acquis un logement neuf que vous vous engagez à louer pour une durée de 12 ans.

Autrement, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt de 18 % selon que la location dure 9 ans. Une dernière condition est d’obtenir 12 %, et le propriétaire s’engage à louer son appartement pendant 6 prochaines années. En réalité, ne sont éligibles à ses offres que les biens locatifs neufs, car l’objectif implicite de la loi Pinel est d’apporter une solution conséquente aux besoins criants de la population française en logements.

Les pièges à éviter

La loi Pinel est votée en France, mais son application ne touche pas tout le territoire français. D’office, vous avez besoin d’un spécialiste en loi Pinel pour mieux vous orienter dans votre investissement. Retenez que l’effet de ce dispositif légal ne concerne que les logements situés dans les zones A bis, A, B1, B2 et C. Le tout dépend donc de l’emplacement du patrimoine immobilier à mettre en location. Plus la zone est étendue avec une forte demande de logements comme en Île-de-France et plus le taux de rentabilité est conséquent.

Auteur de l’article :