Comprendre le fonctionnement de la téléassistance

La téléassistance permet aux personnes âgées ou souffrantes de maladies graves de bénéficier d’une assistance en cas de besoin. C’est un dispositif sous forme de bracelet qui est mis à la disposition de ces dernières pour les permettre de contacter un service d’aide de manière instantanée et en un seul clic. La suite dans cet article.

Le coût d’un service de téléassistance

Il existe plusieurs organismes de téléassistance sur le marché, qui propose des offres et des services différents, à des prix tout aussi différents. Avant de connaitre le coût d’un service de téléassistance, il est important que vous choisissiez les services dont vous souhaitez bénéficier ou du moins qui sont nécessaires pour vous. Découvrez plus de conseils ici. À ce titre, il existe de nombreuses aides qui permettent de couvrir les frais de l'abonnement à la téléassistance pour les personnes qui se trouvent dans l’incapacité de se payer ce genre de service, mais qui en ont besoin. Vous avez donc :
• Un abonnement de 15 euros qui donne droit à un bipeur, ainsi qu’à une assistance 24h sur 24 et 7 jours sur 7.
• Un abonnement de 25 euros qui vous accès à un bracelet qui détecte les chutes, et qu'on doit porter en permanence.
• Un abonnement de 30 euros et plus qui vous permet de bénéficier d’une montre connectée, qui propose un service de géolocalisation en plus du service de détection de chute.

La téléassistance : est-elle réellement utile ?

Sans aucun doute, la téléassistance est un service très utile. Elle a permis de sauver des millions de vies à travers le monde entier. Elle constitue par excellence qui permet de garder un œil sur des personnes en manque d'autonomie, et qui ne peuvent pas gérer la situation en cas d'incident ou de malaise. Il convient de souligner que le service de la téléassistance convient également à toutes les personnes atteintes de maladies graves et habitants seuls, peu importe leur âge, et non seulement aux personnes âgées. Il est donc conseillé de le recommander à vos proches qui vivent seuls et qui souffrent d’une maladie quelconque ou qui a atteint un certain âge.

Auteur de l’article :