Cancer du sein : Comment faire le diagnostic ?

Le cancer de sein est une affection causée par la modification de certaines cellules au niveau du sein. Ces dernières deviennent anormales et se multiplient abusivement. Les cellules ainsi désorganisées forment finalement une masse appelée tumeur maligne. Comment savoir si vous en souffrez réellement ? Apprenez-en plus à travers la lecture de cet article.

Identifier les symptômes

Lorsque vous ressentez de la crainte à propos de certains symptômes, parlez-en à votre médecin. Des manifestations comme la modification de forme de votre sein ou la présence de ganglions du côté de l’aisselle sont à prendre au sérieux. Quand bien même vous n’observez rien d’anormal, discutez avec votre gynécologue afin d’avoir plus d’information à propos de ce cancer. Cela vous permettra de vite agir et d’éviter le pire s’il s’avérait que vous souffrez de cette maladie.

Passer par un bilan initial en cas de soupçons

En cas de soupçons, le bilan initial permet au médecin de certifier ou d’infirmer la présence d’un cancer du sein. Sans ce bilan, il est également impossible de déterminer les spécificités de la tumeur (maligne ou bénigne). Certes, il s’agit d’un processus assez long, mais cela vaut vraiment la peine.

Les différentes étapes de ce contrôle sont : un examen clinique effectué par un médecin, une mammographie des deux seins entre et une échographie fréquente des seins et des ganglions. Après cela, le médecin vous demandera de procéder à une imagerie par résonnance magnétique (IRM), et à une biopsie cutanée pour une analyse anatomopathologique.

L’analyse anatomopathologique est la phase du bilan permettant à votre médecin de déceler et de caractériser le type d’anomalie présent dans vos seins.

Faire un bilan complémentaire quand le cancer du sein est diagnostiqué

Lorsque les divers examens énumérés ci-dessus confirment la présence d’un cancer de sein, il ne reste plus qu’à faire des examens complémentaires. Ce sont des examens qui permettent de connaître avec exactitude l’ampleur du cancer. Pour donner suite à cela, un traitement adapté vous est prescrit afin de venir à bout de ce mal.

Auteur de l’article :