Boire au volant : quels sont les risques ?

On ne le répétera jamais assez, mais malgré tout ce qui se dit, la plupart des accidents mortels sont causés par des conducteurs ivres. En effet dans la plupart des cas le conducteur responsable de l'accident avait trop bu avant de prendre le volant. Alors dans la suite, nous vous rappellerons les règles et sanctions qui sont appliquées lorsque vous buvez et vous prenez le volant.

Les sanctions lors d'un contrôle de la police

En France lorsque vous buvez alors que vous êtes au volant, et que la police vous arrête vous aurez à subir un test d'alcoolémie. Si le taux d'alcoolémie est compris entre ½ grammes par litre de sang et huit dixièmes, vous aurez à payer une amende qui peut aller jusqu'à 135 €. Si le taux d'alcool présent dans votre organisme dépasse les huit dixièmes, 6 points seront aussi retirés sur votre permis, mais en plus de cela, vous pouvez avoir une peine de prison. Vous pouvez lire le détail des peines encourues pour ce cas sur ce site. Si vous refusez aussi de passer le test d'alcoolémie, il faut savoir qu'il y a des sanctions très lourdes qui peuvent tomber. Enfin si la police découvre qu'en plus d'avoir pris de l'alcool, vous avez aussi pris des drogues illicites, les peines d'emprisonnement seront lourdes et l'amende à payer également.

Quelles sont les peines encourues quand il y a un accident ?

Si le conducteur ivre provoque un accident, les peines sont très graves. Lorsque l'accident n'a pas entraîné de mort, mais que la victime des blessures graves, vous pouvez avoir une amende qui montera jusqu'à 30 000 €. Par contre si cet accident s'est avéré mortel, vous pouvez écoper d'une peine d'emprisonnement de 10 ans. En plus de ces années d'emprisonnement, vous allez devoir payer aller 150 000 €.
Ces règles n'ont pas été définies pour faire du mal à qui que ce soit. En effet cela permet à plusieurs conducteurs de pouvoir se responsabiliser quand ils sont sur la route. Car lorsque vous conduisez, vous n'avez absolument pas le droit de négliger la vie des autres.

Auteur de l’article :